Accus Plus vous souhaite une bonne route des vacances !

Votre batterie aussi va souffrir de la chaleur

Le fonctionnement de la batterie de votre automobile est intimement lié à la chaleur. En fait, l’effet de la chaleur sur une batterie présente deux facettes contradictoires. D’une part, la chaleur stimule la batterie pour en améliorer la puissance et d’autre part, elle en diminue la longévité puisqu’elle accélère l’usure. En effet, la chaleur augmente la corrosion des grilles et des séparateurs, en plus de créer des risques de surcharge, ce qui engendre le vieillissement prématuré de l’ensemble des pièces d’une batterie. Plus la température est élevée, jusqu’à une certaine limite, plus la batterie génère de la puissance. En fait, c’est à environ 27 °C que la batterie s’avère pleinement efficace. Le problème réside dans le fait que la température normale de fonctionnement de la plupart des moteurs est d’environ 93 °C, ce qui se traduit par une hausse de température dans le compartiment moteur, lorsque vous roulez lentement dans la circulation dense. Qui plus est, une fois le moteur arrêté, la chaleur continue de s’accumuler dans le compartiment moteur pour affecter toutes les composantes du moteur. Résultat : les pièces du moteur prennent de l’expansion, ce qui augmente la friction entre elles. Au démarrage, la batterie, déjà affaiblie par la chaleur, devra actionner des pièces qui seront plus difficiles à faire bouger en raison de cette friction accrue. Enfin, pour affronter la chaleur sans contrecoup, l’ensemble du système électrique doit être en bonne condition : alternateur, démarreur, fils de bougie, etc. Les courroies doivent également être bien tendues, afin que les accessoires qu’elles entraînent puissent fonctionnent normalement.

Poster le commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *