Et pendant ce temps les batteries lithium-ion ne sont toujours pas recyclées.

Le californien Elon Musk de la GigaFactory ouvre AquaMetals qui a mis au point une méthode de recyclage des batteries au plomb moins nocive pour notre environnement. AquaMetals est une société créée il y a deux ans. Elle a mis au point une nouvelle méthode de recyclage des batteries au plomb, qui équipe la majorité des voiture, camion et autres véhicule d’aujourd’hui. Un énorme battage médiatique autour des batteries lithium-ion équipant voiture électriques, smartphones, et autres, alors que la méthode de recyclage (plomb) consiste à faire fondre le métal à des températures dépassent les 1 000°c, un processus dégageant des gaz à effet de serre et des poussières. AquaMetals assure avoir mis au point une nouvelle méthode plus « propre » et moins couteuse, une technique reposant sur un processus électrochimique, produisant très peu d’émissions et utilisant beaucoup moins d’énergie car la température une dépasserait pas les 40°c et en plus ne produirait pas les scories solides auxquels conduit le traitement traditionnel faisant perdre 10 à 15% du plomb. Cette méthode vieille de 6 000 ans est extrêmement polluante. Totalement recyclable, aujourd’hui 80% du plomb utilisé vient de plomb recyclé. Le centre de recyclage d’Exide près de Los Angeles a été fermé par les autorités, contaminant des dizaines de milliers de maisons. Un scandale de santé public au Mexique et Chine qui opèrent sans respecter les règles. Et  pendant ce temps les batteries lithium-ion ne sont toujours pas recyclées.

Poster le commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *